Bienvenue sur World in My Eyes !

Vous pouvez découvrir quelques-unes de mes images favorites dans mes galeries. Les images prises récemment et que je n’ai pas encore sélectionné pour ces galeries sont visibles sur mon blog. Il fournit également plus de détails sur mes photographies et sur les endroits où elles ont été prises. Vous trouverez les diaporamas de mes voyages photographiques avec quelques informations supplémentaires sur les endroits où ont été prises mes photographies dans la rubrique Voyages Photo.

J’espère que vous apprécierez mes photographies et, surtout, n’hésitez pas à les commenter !


Sierra Nevada

Enjoying the view from Sentinel Dome (Yosemite NP)

A propos de moi

Bien que je ne sois pas un photographe professionnel, la photographie est le complément indispensable de ma passion pour les grands espaces et la nature en général. Elle est pour moi un moyen de prolonger et de partager avec les autres des visions éphémères d’endroits et de moments exceptionnels. Elle est également un moyen privilégié de communiquer ma vision du monde qui nous entoure.
Comme de nombreux photographes paysagistes, je suis fortement attiré par l’Ouest américain. Avec sa gigantesque variété de paysages merveilleux et de climats étonnants bien protégés par le National Park Service, c’est un endroit de rêve pour l’amateur de grands espaces et un paradis pour la photographie naturaliste. A cause de leur pureté et leur solitude, les déserts sont aussi un lieu idéal pour ma soif de belles images simples.
Aller au bout du monde n’est pas toujours nécessaire pour trouver la beauté de la nature. L’Europe est également magnifique, même la minuscule Belgique, où je suis installé, a des joyaux naturels que vous pourrez découvrir en partie sur ce site.

Mon approche photographique est principalement guidée par ma quête pour la pureté et la simplicité. C’est ce qui m’a conduit à des séries de photographies presque impressionnistes comme “Les Intrigantes”.

A propos de mon matériel

De nombreuses personnes ont tendance à me poser les mêmes questions : “Quel appareil (marque) utilisez-vous ?”, “Comment avez-vous fait ça ?”, “Etait-ce beaucoup de travail dans Photoshop ?”,…
C’est pourquoi j’ai pensé que je devrais répondre à ces questions pour ceux que cela pourrait intéresser.
Pour être honnête, je n’accorde pas beaucoup d’importance à l’appareil que j’utilise, pour autant qu’il me fournit la qualité que je recherche pour mes images. Pour moi, un appareil photo est un simple outil pour capturer la lumière et l’enregistrer de manière aussi fidèle à ma vision que possible. Même philosophie avec les ordinateurs et softwares. Au final, ce dont j’ai besoin, c’est du meilleur outil disponible pour atteindre mon but. Et cela ne veux pas souvent dire payer cher pour l’obtenir !
A travers les années, j’ai utilisé toutes sortes d’appareils, depuis des reflex 24×36 Canon EOS jusqu’à des appareils moyen format tels qu’un Lubitel 166 (6×6), un Mamiya 645 (6×4.5), et le merveilleux monstre qu’est le Mamiya Press Universal d’abord avec un dos 6×7 et plus tard un dos 6×9, tous avec de la bonne vieille pellicule négative ou diapositive (presque exclusivement Fuji).
Je suis passé au digital quand j’ai pu constater que sa qualité approchait celle du film. En digital, j’utilise principalement mes reflex Canon EOS mais également souvent mon compact digital Canon comme “bloc-note photographique” quand je dois voyager léger.
En fonction de mes images, j’utilise plusieurs formats pour mes tirages : carré, 2:3, 3:4, et pour mes images panoramiques, j’essaie de me limiter au rapport 1:3 et parfois 1:2. La technique que j’utilise le plus souvent pour mes images panoramiques consiste à combiner plusieurs images en une seule. Cela peut être fait soit dans Photoshop ou grâce à l’excellent Autopano Pro.
Beaucoup sont curieux de la manière dont j’ai produit ma série “Les intrigantes”. J’ai développé ma propre “procédure” d’exposition longue associée à un mouvement de l’appareil pour obtenir le type de résultat impressioniste que je recherchais. Bien que j’avais commencé à expérimenter avec ce type d’image il y a longtemps, encore avec du film négatif, un appareil digital, avec son résultat visible instantanément, m’a aidé à développer ma vision.
Ma philosophie de simplicité et pureté s’applique également au travail fait sur l’image après sa capture. Mon travail sur Photoshop est limité aux ajustements nécessaires tels que ceux auparavant réalisés lors de l’impression d’un négatif. Aucune autre modification, à l’exception de l’enlèvement des traces de poussières parfois présentes sur le capteur de l’appareil. Cela me permet de passer le plus possible de temps dans la nature plutôt que devant un ordinateur !

A propos de ce site

Ce site et les photographies qu’il contient sont copyright Benoît De Boeck. Les galeries photo seront régulièrement mises à jour lorsque de nouvelles images seront disponibles. Un grand nombre de mes photographies ayant été réalisées avec des appareils utilisant de la bonne vieille pellicule, il me faudra un certain temps pour les scanner et les introduire sur le site. D’autres fonctionnalités seront également ajoutées, telles qu’un formulaire de contact, des portfolios sous forme d’ebooks et, éventuellement, un module de vente de tirages.
Ce site web a été longtemps une sorte de monstre du Loch Ness : souvent cité mais jamais vu. Si il existe aujourd’hui, c’est grâce à l’aide de la communauté de développeurs web incroyablement active et qui met tant d’informations à la disposition de ceux qui en auraient besoin.
Développer ce site à partir de rien sans aucune connaissance préalable de html, css, javascript, php,… aurait été impossible sans eux. Merci à eux tous !

Après avoir débuté avec une première version de mon site web écrite en html et css, je suis passé à WordPress comme CMS (Content Management System ou Système de Gestion de Contenus (SGC)), avec une série de plugins. J’écrirai peut-être un article sur les plugins que je trouve les plus utiles un de ces jours. La galerie photo de mon site est basée sur l’excellent Picsengine. Le diaporama sur ma page d’accueil utilise le banner rotator de Flash XML. Et le diaporama montrant quelques-unes de mes “Intrigantes” que vous pouvez voir en fond de page est rendu possible grâce à Supersized. Si vous voulez utiliser Supersized dans vos propres pages WordPress, jetez un coup d’oeil à mon tutoriel sur l’intégration de Supersized dans une page WordPress.