2017
09.17

La semaine passée, j’ai été informé que deux de mes soumissions au Concours International Photo Nature de Namur 2017 avaient été acceptées 🙂
L’une d’elles est une photographie dans la catégorie Paysage tandis que l’autre est une série de quatre images dans la catégorie Mini-série
Une belle surprise d’être sélectionné deux fois pour la finale, parmi plus de 6300 candidatures.

Je ne vais pas dévoiler ces images ici mais vais plutôt vous laisser les découvrir durant la 23ème édition du Festival Nature Namur (FINN 2017) à Namur, du 13 au 22 septembre 2017.
Vous pourrez également admirer les autres photographies finalistes du concours ainsi que de nombreuses expositions de photographie de nature.
Et pour ceux qui n’auront malheureusement pas l’occasion de s’y rendre, je publierai un nouveau post avec mes images après le festival.

2017
08.04

J’ai été contacté récemment par la responsable des relations publiques de Sleeklens, me demandant si j’accepterais de tester et passer en revue leur workflow Through The Woods. La proposition était que je teste leur workflow de manière honnête, sans influence.
Comme c’était déjà le cas auparavant (voir mon article sur l’impression chez zor.com), c’est ce qui m’a décidé à accepter la proposition.
Voici donc mes premières impressions au sujet des presets (paramètres prédéfinis) et brosses Through The Woods.
Pour illustrer cet article, j’ai utilisé quelques images prises lors d’un des mes voyages dans le nord de l’Aragon (Espagne) et dans les Pyrénées françaises.
Continue reading “Un rapide coup d’oeil sur le workflow pour Lightroom Through The Woods de Sleeklens” »

2017
05.10

Comme je l’ai mentionné dans la première partie, cet article est resté dans mon dossier de brouillons pendant pas mal de temps déjà. Les prix qui y sont mentionnés ont donc probablement changé entretemps.

Après mon article précédent à propos de l’impression de mes photographies chez Authentic, je me suis dit qu’il serait intéressant de décrire mon expérience avec un nouveau-venu sur le marché de l’impression de photographies en Belgique (et en France). Zor.com est un nouvel imprimeur Internet, spécialisé dans les impressions directes sur différents types de panneaux et dans un nombre relativement limité de tailles. Là où ils diffèrent des nombreux autres imprimeurs présents aujourd’hui sur Internet, c’est par leur prix, étonnamment bas comparé à leurs concurrents.
Ils impriment sur Dibond, verre acrylique, forex, carton et toile.

Pour que les choses soient claires dès le début, j’ai en fait été contacté par un représentant de Zor.com me demandant de parler d’eux sur mon blog en échange d’un tirage gratuit. Comme je n’étais pas obligé d’utiliser leur propre publicité ou d’être particulièrement positif à propos de leur travail, j’ai décidé d’accepter l’offre. Mais, avant même de leur donner une réponse positive, je les ai immédiatemment testé en commandant deux tirages, l’un sur Dibond et l’autre sur verre acrylique. Je me demandais si il y aurait une différence de qualité ou rapidité de livraison entre cette commande “anonyme” et celle que je ferais en échange d’un article les concernant.
Continue reading “Comment j’imprime mes images (2ème partie)” »

2017
05.09

J’ai écrit cet article (et sa 2ème partie) il y a déjà quelque temps mais ne l’avais pas encore publié. Le voilà enfin. Tenez compte du fait que les prix mentionnés ont probablement changé entretemps, bien sûr.

Voilà déjà quelque temps que je voulais écrire un article à propos de mon expérience d’impression des mes images pour mes expositions. Comme j’avais promis récemment d’écrire davantage sur des tests de matériels ou de techniques, j’ai pensé qu’il serait intéressant de commencer par la partie de mon processus de travail qui est la plus visible pour le spectacteur final.
Cet article est une première partie où je décris mon expérience d’impression chez mon imprimeur favori. Une deuxième partie sera bientôt disponible, avec mon test d’une autre société d’impression.

Pour ma toute première exposition, il y a quelques années (Les Intrigantes), j’étais encore très optimiste (naïf ?) et pensais que je pourrais obtenir un bon résultat en imprimant mes images via l’un des nombreux fournisseurs grand public de tirages sur Internet disponibles aujourd’hui. J’étais convaincu que le prix serait bas et espérais que la qualité serait suffisante pour satisfaire mon besoin de la qualité la plus élevée possible.
J’aurais dû m’en douter; ce n’était pas le cas. Pour ce premier essai, il a finalement fallu que j’envoie mes photographies en parallèle à deux fournisseurs Internet pour obtenir un résultat approchant seulement un peu ce que j’attendais. Certains tirages étaient trop rouge, d’autres trop vert, et aucun ne s’approchait des couleurs que je voyais sur mon écran calibré. Une expérience finalement plutôt coûteuse et très loin de la qualité élevée que je recherchais. Je me suis donc tourné vers un imprimeur de meilleure qualité pour obtenir ce que je cherchais.
Continue reading “Comment j’imprime mes images (1ère partie)” »

2017
05.01

Cet article a traîné longtemps dans mon dossier de brouillons. Le voici enfin publié !

Après l’annonce de Google que le développement de Picasa (version Desktop) serait arrêté, de nombreuses personnes recherchent une alternative pour remplacer Picasa sans perdre leurs albums, mots-clés,…

Bonne nouvelle pour ceux qui utilisent Picasa Desktop pour gérer leur bibliothèque d’images et veulent passer à Lightroom : mon plugin Lightroom to Picasa Importer est à présent disponible.
Vous avez peut-être vu mon article précédent à propos de ma procédure pour convertir les albums de Picasa Desktop en collections Lightroom. Bien que cela fonctionnait, je trouvais que cette méthode était lourde et compliquée et je voulais trouver une manière plus facile d’effectuer la conversion. Donc, après beaucoup de recherches d’informations sur la structure de la banque de données de Picasa, j’ai obtenu suffisamment de données pour essayer de développer un plugin pour Lightroom pour faire le travail automatiquement. J’ai alors fait le plongeon et appris rapidement à programmer en Lua pour écrire un plugin pour Lightroom.

Le résultat : un plugin pour Lightroom qui permet d’importer les données suivantes depuis Picasa :

  • Les albums (sous la forme de collections portant le nom originel)
  • Les étoiles (dans une collection appelée _Picasa Stars)
  • Les visages (chaque visage reconnu a sa propre collection dans un set de collections appelé _Picasa Faces). Les visages non reconnus sont rassemblés dans une collection Unknown
  • Les légendes (recherche possible; se retrouvent dans le panneau Metadata, dans le set Picasa Importer)
  • Les mots-clés (recherche possible, se retrouvent dans le panneau Metadata, dans le set Picasa Importer)
  • Les images recoupées (listées dans la collection _Picasa Cropped). Il est malheureusement impossible d’appliquer la modification avec l’API de Lightroom actuelle mais, au moins, vous pourrez toutes les retrouver au même endroit et les recouper dans Lightroom
  • Les images converties en noir et blanc (listées dans la collection _Picasa B&W). Il est malheureusement impossible d’appliquer la conversion avec l’API de Lightroom actuelle. Mais en sélectionnant toutes les images de cette collection, vous pourrez convertir toute la connection en noir et blanc en un seul clic.

Ce plugin est gratuit. Mais le développer m’a pris beaucoup de temps et d’efforts. Si vous le trouvez utile, pensez à me faire un don (minimum 1 dollar ou 1 euro, sinon je devrai payer Paypal pour votre don !).

Pour plus de détails, un court mode d’emploi et le lien pour le télécharger, consultez la page du plugin.